Interview

Anie Alerte : « On m’a exclue de l’église »

today21 juin 2024 192 44 1

Background
share close

La chanteuse haïtienne Anie Alerte, l’une des artistes les plus en vogue du moment, nous a accordé une interview exclusive lors de son passage à Paris ce jeudi 13 juin 2024. Dans cet entretien sincère et émouvant, elle a partagé ses débuts, son engagement profond pour son pays, et les épreuves qu’elle a surmontées avec courage.

Les débuts difficiles et l’exclusion de l’église adventiste

Anie Alerte a commencé à chanter dans une église adventiste, mais cette expérience fut marquée par une douloureuse exclusion. « À l’époque, j’étais chrétienne et on m’a exclue parce que je portais un pantalon. Les responsables de l’église m’ont fait comprendre que cette tenue était un péché. J’ai très mal vécu cette exclusion, surtout à un moment où je me cherchais spirituellement », confie-t-elle avec émotion. Aujourd’hui, elle vit sa spiritualité en harmonie avec la nature, loin des dogmes rigides.

Face au sexisme et aux violences sexuelles

La jeune artiste a également évoqué les défis du sexisme et des violences sexistes auxquels elle a été confrontée dès ses débuts. « Quand j’ai commencé à chanter, j’avais 14 ans et certains hommes ont tenté de profiter de moi », révèle-t-elle. Anie Alerte a toujours refusé ces chantages et a poursuivi sa carrière avec intégrité et détermination.

Le temps des femmes pour changer Haïti

Convaincue que l’avenir de son pays repose sur l’autonomisation des femmes, Anie Alerte affirme : « Aujourd’hui, c’est aux femmes de prendre le pouvoir pour changer Haïti. C’est le temps des femmes. » Elle appelle ses compatriotes féminines à s’affirmer et à jouer un rôle central dans la transformation de la société haïtienne.

Un rôle clé dans la crise du canal de Ouanament

Anie Alerte s’est illustrée comme une figure de proue dans la construction du canal à Ouanament, un projet crucial lors de la récente crise diplomatique entre Haïti et la République dominicaine. Malgré les accusations mensongères de détournement de fonds qui ont été portées contre elle sur les réseaux sociaux, elle a utilisé cette interview pour rétablir la vérité. « J’ai utilisé mon propre argent pour participer au financement du canal », a-t-elle déclaré, réfutant avec force les allégations malhonnêtes.

Un amour indéfectible pour Haïti

L’amour d’Anie Alerte pour Haïti est profondément enraciné. Bien qu’elle ait eu la possibilité de devenir citoyenne américaine, elle a choisi de rester haïtienne et de conserver son passeport haïtien. « Mon amour pour Haïti a été renforcé lorsque j’ai émigré aux États-Unis. J’ai compris que Haïti était un paradis », affirme-t-elle avec fierté.

Anie Alerte n’est pas seulement une chanteuse talentueuse, elle est aussi une militante engagée pour les droits des femmes et une patriote dévouée. Son parcours d’artiste et son dévouement envers Haïti en font un modèle pour de nombreux jeunes Haïtiens.

Écrit par Haïti Inter

Noter

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%