Art populaire

Bouqui et Malice, deux grandes figures de la tradition orale haïtienne

today10 décembre 2020 2663 3 29 3

Background
share close

Bouqui et Malice sont les deux personnages de fiction les plus populaires d’Haïti. Les histoires de Bouqui et Malice peuplent l’imaginaire haïtien. Elles servent souvent de support pour mettre en garde les enfants contre les écarts de conduite.

Dans les contes populaires haïtiens, Bouqui est décrit comme bête, maladroit et naïf, il se fait toujours avoir par Malice. D’ailleurs, en Haïti quand on est un peu simplet, on se fait traiter de Bouqui.

Malice par contre est un personnage rusé, malicieux mais très intelligent. Et ce n’est pas pour rien que l’un des plus célèbres manuels pour enfants d’Haïti porte le titre: “Ti Malice au pays des lettres”.

Bouqui et Malice tirent leur origine des traditions orales africaines. Ils seraient arrivés dans les Antilles pendant la traite négrière. En Afrique de l’ouest, les deux personnages apparaissent sous une forme animale.

De nombreux artistes et auteurs haïtiens ont représenté les deux compères dans leur création. Le groupe konpa “Les frères Déjean a composé un album dans les années 70 qui porte le titre : « Bouki ac Malice ». Dans son dernier ouvrage paru en 1960 et intitulé Romancero aux étoiles, l’écrivain Jacques Stephen Alexis fait la part belle aux deux figures tutélaires de la tradition orale haïtienne.

Écrit par Haïti Inter

Noter

Commentaires (3)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%