Arts visuels

Geneviève Lahens ou la peinture d’Iris

today11 décembre 2021 286 1 6 5

Background
share close

Architecte de formation, Geneviève Lahens est arrivée à la peinture par un drame. Le coup d’État d’Aristide de 1991 et les événements qui en résultent allaient impacter toutes les couches sociales haïtiennes. Mère de famille, Geneviève Lahens se retrouve sans emploi du jour au lendemain. Sa vie est fortement impactée par cette situation puis survient la maladie. Elle risque de perdre la vue, le chaos d’Haïti engendre son malheur. Sous le conseil d’un ami, elle qui sait manier le crayon, va se mettre à la peinture. Dès cet instant, elle prend sans le savoir le chemin de la guérison. Elle devient Iris.

Geneviève Lahens découvre la peinture et cela n’a rien à voir avec le dessin ou du moins pas tout à fait. Il lui fallait apprendre à travailler au pinceau. Qu’à cela ne tienne, elle développera sa propre technique qui lui permettra d’aller plus vite. Son œil devient perçant, capte la lumière et ses mains avec agilité et une certaine grâce, campent des personnages hybrides, mi-homme, mi-bête. Parfois on devine quelques loas du vaudou. Mais pour ce côté-là, c’est le spectateur qui le signale à Iris qui finit par comprendre que “le vodou est dans l’ADN de l’haïtienne” qu’elle est.

Les œuvres de Geneviève Iris Lahens sont actuellement exposées à l’espace Pergolèse à Paris. Nous l’avons rencontrée à cette occasion et elle a accepté de répondre à nos questions.

Écrit par Haïti Inter

Noter

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  1. Mon c'est Camarade on 17 décembre 2021

    Je suis venu vous faire l’anonse d’un mr qui détruisent les foyers des gens et on ma vendu son vidéo je vais vous envoyer la vidéo et vous allez regarder

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%