Art populaire

Hommage à Marc Lamarre

today28 juin 2021 290 4

Background
share close
  • cover play_arrow

    Marc Lamarre, un musicien exigent Tcheïta

Né à Saint-Marc en 1929 Marc Lamarre  a commencé très tôt à jouer de la musique. A 14 ans, il créé déjà sa première formation musicale « le jazz Sénat » composée de ses frères et de quelques amis. Sénat étant le nom de leur père. Plus tard, il co-fondera « Les Diables du rythme de Saint-Marc », sous l’influence de Nemours Jean-Baptiste, dont il était très proche.

Dans la famille Lamarre, « être musicien n’est pas un métier ». Sous les conseils de son père, il choisit de devenir éducateur tout en restant musicien dans l’âme. Il compose, arrange pour Joe Trouillot, échange ses compositions avec le Jazz des jeunes d’Antalcidas Murat, forme de jeunes musiciens etc…

Témoin privilégié d’une époque révolue, Marc Lamarre a grandi dans une Haïti où la création musicale était en plein essor. L’apprentissage même de la musique était favorisé par la présence de « La Centrale », lieu de redressement des jeunes un peu turbulents mais aussi et surtout lieu d’apprentissage musical.

Marc Lamarre dresse un constat critique sur l’évolution du konpa qui selon lui « rend paresseux toute autre expérimentation » musicale.

En 2020, Marc Lamarre publie un livre qui fait la part belle aux chansons populaires haïtiennes. Une autre façon de contribuer à faire vivre la mémoire des campagnes haïtiennes et les chants du terroir.

Marc Lamarre décède le 9 juin dernier  à l’age de 91 ans mais son nom est gravé dans l’histoire musicale du pays.

NB.- Merci à Moumous qui a mis à notre disposition ce bel échange qu’il a eu avec Marc Lamarre peu de temps avant sa mort.


Morceaux utilisés dans cette émission:

Hommage des « Années folles » à un potorik gason, une grande gueule.

Yole, Album Yole 1983 les Diables du rythme de Saint-Marc

Haiti pou n allé, album Haïti en musique 1973, Joe Trouillot rencontre les Diables du rythme

Azou, album Pa appuye sou do’m 1971, Les Diables du rythme de Saint-Marc

Mazora, 1967, La flèche d’or d’Haïti Super ensemble Webert Sicot

Ti gason, Les diables du rythme de Saint-marc interprète Ti Manno

Caressons Sonson, album Haïti en musique 1973, Joe Trouillot rencontre les Diables du rythme

Coule crase, album Pa apppuye sou dos’m 1971, Les diables du rythme de Saint-marc

Pa appuye sou dos’m, album Pa appuye sou dos’m 1971, Les diables du rythme de Saint-marc

Écrit par Tcheïta Vital

Noter

Article précédent

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%