Interview

Joel Widmaier, figure emblématique du groupe Zèklè

today18 septembre 2020 1267 1

Background
share close

De sa virtuosité impeccable de batteur depuis l’âge de 13 ans où il accompagnait l’illustre chanteuse de la musique populaire et traditionnelle Toto Bissainthe, et de sa voix entre la douceur de ou te di m, chante lanmou, Amélie et l’électrisme de chimen zenglen, pil ou fas, reponn mwen, Joël Widmaër magnétise les tympans des amateurs de la bonne musique depuis les décennies 70-80. 

Dans une période sabbatique des scènes musicales depuis quelques temps, il nous reçoit dans les studios de la Radio Métropole ‒ dont il est le Directeur de production ‒ pour une entrevue autour de Zèklè et l’originalité de ses textes et de ses compositions, de la musique haïtienne en général notamment le Compas dont il en revendique un sous-genre adapté aux grands marchés internationaux, de ses projets futurs avec son frère Mushi Widmaër pour regagner la scène, et aussi, du festival “Pap Jazz” organisée chaque année à Port-au-Prince par la Fondation Haïti Jazz qu’il préside d’ailleurs et avec lequel il projette l’évolution, la promotion et l’épanouissement d’un style jazz du terroir qu’il dénomme Kreyòl jazz. 

Écrit par Michner Alfred

Noter

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%