Poésie

L’homélie des Odyssées

today22 juin 2023 227 2

Background
share close
  • cover play_arrow

    L’homélie des Odyssées Haïti Inter

Par Frantz Kerby Mathieu

je suis un poème fleuve
qui coule sur la langue des chemins
ma bouche torrent d’épaves
lovée contre une robe de chagrins
traîne la mélopée des heures creuses de l’Histoire

chaque quartier de ma peau est un deuil
caisse de résonnance d’aubes fraîches
qui font naufrage
sur les franges des jours avortés
que l’on ne peut remettre à demain

la mer est mon sang
et les vagues couchent
dans mes yeux

mes hanches des collines de sables
qui chantent
l’homélie des odyssées
pour écrire lettres ouvertes à l’horizon

mes pieds abécédaire
dans la valse des territoires
j’éclate océan
pour étendre mes bornes
à la limite de l’infini

ma chair est page blanche
où la frigidité de l’exil
vomit ses ratures majuscules
au nombril des minorités
qui n’ont que le vent pour racines
et la traversée comme passeport

mes yeux récit de sang
regarde-moi et tu verras l’amer
lis-moi et tu sauras que mes veines
sont caves à pays blessés

je suis une mémoire d’ancres
une soif de paix
qui cherche la coupe du monde
pour boire à l’oubli

Écrit par Haïti Inter

Noter

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%