Le verbe enflammé

Pourquoi ici demeuré-je?

today21 avril 2022 83 2

Background
share close

Pourquoi ici demeuré-je?

Jamais je ne me suis demandé pourquoi je continue
de vivre ici
comme je ne me suis jamais demandé pourquoi je
respire
pourquoi je dors
pourquoi je parle comme je parle

Au fait pourquoi suis-je encore ici?

Peut-être pour ce pic appelé Morne-la-Selle,
peut-être pour le chemin dit des Quatres-Chemins,
ou parce qu’il manque d’écoles,
pour ce fleuve nommé Artibonite,
la dame-oiselle appelée Sara,
ou pour le manque d’hopitaux,
peut-être pour cette rue appelée rue des Miracles,
une fleur qui fleurit a dix heures,
peut-être pour toutes ces âmes qui vivent dans le noir.

Parce que le FMI nous abuse-atrophie-démantèle-
vilipende,
parce qu’un policier a tué un étudiant place Capois-la-Mort,
parce que mon pays s’est fait yoyo, toupie folle,
coeur d’igname sans couteau.

Mais je reste
Pour cet arbre que j’aime à l’entrée de la Grande Anse,
Pour mon soleil brûlant qui rit des faux soleils,
Pour une femme nommée Emeline Michel,
Pour ces tambours qui ne cessent de battre,
Parce qu’il y a un héros appelé Dessalines,
Parce que inébranlable
il y a ici un peuple qui veut s’ouvrir à la vie.

René Philoctète

Écrit par Haïti Inter

Noter

Article précédent

Les années folles

Wawa, un pionnier de la musique vodou

Jacques Maurice Fortéré plus connu sous son nom d'artiste Wawa a été pendant plusieurs décennies l'une des figures les plus importantes de la musique vodou en Haïti. Né en 1937 dans la ville de Léogâne, Wawa grandit dans le quartier de Bel-Air à Port-au-Prince. Comme la plupart des jeunes de l’époque qui avaient la fibre musicale, il fait ses premières armes dans des groupes de quartiers. Il intègre entre autres […]

today18 avril 2022 978 16 4

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%