Les années folles

Buyu Ambroise, le plus jazzy des saxophonistes haïtiens

today1 novembre 2021 295 3

Background
share close
  • cover play_arrow

    Buyu Ambroise le plus jazzy des saxophonistes haitiens Tcheïta

Né dans les années 50, Alix Ambroise Jr. dit Buyu Ambroise est un grand nom de la musique haïtienne qui évolue à l’étranger.

Si Buyu Ambroise est né en Haïti, il y a vécu très peu de temps. Son enfance est marquée par ses voyages en Afrique où il accompagnait son père pour ses déplacements professionnels. Son père, musicien et statisticien, faisait partie du contingent d’enseignants haïtiens qui partaient enseigner en Afrique dans les 60 sous l’égide de L’Unesco. C’est lui qui va transmettre à son fils cette passion pour la musique. Après de nombreux allers-retours entre l’Afrique et Haïti, il fait le choix de s’installer définitivement aux États-Unis. Devenu musicien, il a d’abord essayé la flûte avant d’adopter le saxophone qui est devenu son meilleur moyen d’expression.

Buyu Ambroise est depuis toujours un adepte du jazz et c’est dans ce milieu qu’il fera carrière.

Avec Buyu Ambroise, le jazz devient haïtien. D’ailleurs ses compositions sont à la fois inspirées du folklore haïtien et des grands noms de la musique haïtienne.

Il travaille actuellement sur un projet d’album qui fera la part belle au guitariste classique Frantz Casséus.

Cette semaine, les « Années folles » est Jazzy avec son invité Buyu Ambroise.

____

Morceaux utilisés :

Transcendence, album Jazzpora, Buyu Ambroise and the Blues in Red Band, 2014
Kouzen, album Marasa,  Buyu Ambroise and the Blues in Red Band, 2004
Marasa, album Marasa,  Buyu Ambroise and the Blues in Red Band, 2004
Compas X , album Haïti mon pays, Les Shleu-Shleu, 1967
Love to love you, album Expression, Djet X 1977
Just in Caze, album Jazzpora, Buyu Ambroise and the Blues in Red Band, 2014
Dilere, album Marasa, Buyu Ambroise and the Blues in Red Band, 2004
Haïti, album Jazzpora, Buyu Ambroise and the Blues in Red Band, 2014
Konviksyon, album Marasa, Buyu Ambroise and the Blues in Red Band, 2004

Écrit par Tcheïta Vital

Noter

Article précédent

Fabrique littéraire

Dezafi, premier roman écrit en créole

Frankétienne crée l'événement en 1975 en publiant “Dezafi”, le premier roman haïtien en langue créole. A sa sortie, les critiques présentaient ce texte comme un grand pas vers l’émancipation culturelle et linguistique du peuple haïtien. Guy Ferolus vous propose de redécouvrir cette œuvre majeure de la littérature créole.

today29 octobre 2021 48 3

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%