Interview

David Bontemps, son piano et sa musique

today7 juin 2021 403 3 2 5

Background
share close
  • cover play_arrow

    David Bontemps son piano et sa musique Tcheïta

Enfant, David Bontemps était fasciné par Louis Armstrong. Et il ne deviendra pas pour autant trompettiste. C’est sur le piano qu’il jettera son dévolu, c’est cet instrument qui le fera vibrer. Sa mère, qui très tôt avait pressenti son penchant pour le piano, va l’accompagner dans cette voie.

Tout a commencé avec un vieux piano chez ses grands-parents. Les fascinantes sonorités de l’instrument exerçaient sur lui une sorte d’attraction. Il se met tout naturellement à pianoter et voyant cela, sa mère décide de l’inscrire à des cours de musique. Et le voilà se lancer dans une grande histoire d’amour avec l’instrument. Il compose son premier prélude alors qu’il n’est encore qu’un adolescent.

Pianiste talentueux, David Bontemps est aujourd’hui un compositeur accompli qui assure déjà la relève des grands compositeurs classiques d’Haïti.

Depuis près de 20 ans, le musicien vit et travaille à Montréal où il poursuit une riche carrière musicale. Il a déjà réalisé deux magnifiques albums solos en plus de ses nombreuses compositions avec le quintette de jazz créole Makaya.

Parmi ses dernières réalisations, on peut citer son opéra La Flambeau, sa suite « Traces » en hommage aux danses traditionnelles haïtiennes et sa fructueuse collaboration avec Wilbert Chancy. En effet, pour son dernier album « Envitasyon », le chanteur a fait appel au talent de David Bontemps pour arranger et orchestrer ses compositions.

David Bontemps, son piano, sa musique… au fil des Années folles de ce lundi.

———————

Morceaux utilisés pour ce numéro des Années folles :

  • Ti Melodi, Makaya 2009, Makaya
  • Andante con Moto, Vibrations, David Bontemps, 2012
  • Onè respé, Serge Villedrouin, concours chante Haïti, 1987
  • Presto Agitato, Vibrations 2012; David Bontemps
  • Elégie Meringue, de Edmond Saintonge, Haïti mon amour, Célimène Daudet, 2021
  • Yanvalou Mahi, Vibrations, 2009, David Bontemps
  • Wanga Nègès, Eléments, 2016, Makaya
  • Ezili, Offrandes vodouesques de Werner Jaegerhuber, int. Chantal Lavigne, piano : D. Bontemps, 2007.
  • Nibo, Chante Haïti 1975, Martha Jean-Claude
  • Ankh, David Bontemps, 2010
  • Fèy O, Envitasyon 2021, Wilbert Chancy, arr.David Bontemps
  • Aux esprits de l’eau, Vibrations 2012, David Bontemps

Écrit par Tcheïta Vital

Noter

Article précédent

Femme d'exception

Victoria Montou, la Toya

  Victoria Montou dite Toya est la tante de Jean-Jacques Dessalines. C’est elle qui lui a enseigné l’histoire et la culture africaine, les techniques de combat et maniement des armes. Elle lui a également inculqué ses premières idées révolutionnaires. Dessalines doit beaucoup à cette femme. D’ailleurs aussitôt devenu Empereur d’Haiti en 1805, il fera d’elle la Duchesse Impériale. Au médecin qui la soigne sur son lit de mort, Dessalines fera […]

today2 juin 2021 30 1 3

Commentaires (3)

  1. Wilbert Chancy on 8 juin 2021

    Comme d’habitude, Tcheïta nous a offert une magnifique entrevue avec David Bontemps. Un choix musical de toute beauté et un échange très intéressant de propos.
    Félicitations à tous les deux et bon succès dans votre travail respectif.
    Amicales salutations.
    Wilbert Chancy

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%