Les années folles

Gérard Dupervil et sa voix d’or

today31 octobre 2022 551 1 5

Background
share close
  • cover play_arrow

    Gérard Dupervil et sa voix d'or Tcheïta

Qui n’a jamais fredonné Choubouloute ou Fleur de Mai ? Ne me dites surtout pas que vous êtes trop jeunes pour connaître de si vieilles chansons car vos parents ont sans doute au moins une fois en remontant le temps, évoqué la mémoire de ce chanteur qui a marqué la musique haïtienne. Je parle bien sûr de Gerard Dupervil, ce chanteur qui a contribué comme Dodof Legros ou Joe Trouillo à l’émergence de l’age d’or de la musique haïtienne.

Né en 1932 dans la ville de Miragoâne,le jeune Gérard va être  initié à la musique par Augustin Bruno, musicien réputé de la Maison de la centrale, cette institution qui a formé des générations de musiciens haïtiens. A quatorze ans le voilà évoluant avec Fantaisie, petit groupe de quartier de sa vile natale, . À 17 ans, il rejoint Les Areytos des Cayes puis rentre à Port-au-prince où il va côtoyer le gratin du milieu.

Excellent musicien et chanteur à la voix d’or, Gérard Dupervil sera convoité par le fameux Jazz des jeunes, groupe en vogue à cette époque. Si beaucoup de musiciens rêvent d’intégrer la bande d’Antalcidas Murat (ce dernier était pendant longtemps le maestro du groupe), ce n’est pas le cas de Gérard Dupervil qui se fait plus que désirer. Mais les circonstances aidant, l’artiste finira par faire partie du Jazz des jeunes et va même devenir presque la figure incontournable.

Gérard Dupervil avait de nombreuses casquettes. Arrangeur, compositeur, parolier et chanteur, il a collaboré avec de nombreux artistes, enregistré plusieurs albums mais c’est sans le sou qu’il a vécu jusqu’à sa mort aux États-Unis en juin 1994.

Cette émission rend hommage à Gérard Dupervil, l’un des grands artisans de la musique haïtienne.

__

Morceaux utilisés pour cette émission

  • Choubouloute, album Et les succès d’hier, Gérard Dupervil, 1981
  • Ginou, Gérard Dupervil
  • Souvenir des Cayes, album Saturday night in Port-au-prince, Vol 2, Super jazz des Jeunes, 1961
  • Plezi a bèl, album Saturday night in Port-au-prince, Super jazz des Jeunes
  • Compère coq, album Soul of Haiti, Gérard Dupervil, 1968
  • Ti Grog moin, album 20ème anniversaire, Super Jazz des Jeunes vol 2, 1963
  • Erzulie Oh!, album 35ème anniversaire, Super Jazz des Jeunes, 1978
  • Extrait d’une Interview de Jean Robert Dorlette par Richard Brisson 1980, Archives Radio Haiti: https://repository.duke.edu/dc/radiohaiti/RL10059-RR-0180_01
  • Ca m’ye, album Saturday night in Port-au-prince, Super jazz des Jeunes
  • Ainsi, album Et les succès d’hier, Gérard Dupervil, 1981
  • Manman lougarou, album Soul of Haiti, Gérard Dupervil, 1968
  • Sonson et les proverbes, album Soul of Haiti, Gérard Dupervil, 1968
  • Lanmou nou pran dife, album Émotionnelle, Gina Dupervil, 1993
  • Haïti, album Coutt lang, Gérard Dupervil , 1975
  • Fleur de mai, album Et les succès d’hier, Gérard Dupervil, 1981

Écrit par Tcheïta Vital

Noter

Article précédent

Histoire

Haïti, 1915: les dessous de l’occupation américaine

Le 28 juillet 1915, un navire de guerre américain est accosté à Port-au-Prince. A son bord, des centaines de soldats américains venus officiellement assurer une « mission visant à rétablir la paix et l'ordre » en Haïti. Mais en réalité, la mission a d’autres objectifs: occuper le pays et s’accaparer de ses finances publiques pour le compte de banquiers new-yorkais. Pendant les 19 ans d’occupation, les massacres, les viols et […]

today24 octobre 2022 212 2

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  1. Rony CHARLESTIN on 21 novembre 2022

    Grâce à cette émission sur Gerald Dupervil, j’ai des informations qui vont m’être utile pour mon prochain spectacle.
    Je suis miragoânais.

    Merci pour ce que vous faites Tcheïta.

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%