Histoire

Haïti-France, les chaînes de la dette

today3 janvier 2023 314 2

Background
share close

Pour faire reconnaitre son indépendance, Haïti a dû payer en 1825 une forte indemnité à la France. Dans quelles circonstances celle-ci a été négociée? Haïti, était-elle obligée d’indemniser l’ancienne puissance coloniale? Pourquoi le pays avait-il besoin d’une reconnaissance française? Toutes ces questions et bien d’autres sont débattues dans cette émission spéciale en compagnie de Jean Marie Théodat (professeur et géographe) et Jean Claude Bruffaerts (spécialiste en questions financières) co-auteurs du livre « Haiti-France, les chaînes de la dette, paru aux éditions Hemispheres.

Par une ordonnance du roi Charles X du 17 avril 1825, la France reconnaît l’indépendance de sa colonie de Saint-Domingue. Cette reconnaissance est soumise au paiement, par la république d’Haïti, d’une somme de 150 millions de francs-or destinée à indemniser les colons français qui ont perdu les propriétés qu’ils détenaient dans la colonie. En juillet 1825, accompagné d’une escadre, le baron de Mackau est chargé de remettre cette ordonnance au président d’Haïti, Jean-Pierre Boyer. A son retour de mission, il rédige un rapport : c’est ce document exceptionnel, largement inédit, qui est au cœur de l’ouvrage. Cette publication apporte un éclairage de première importance sur la « dette de l’indépendance » imposée à Haïti par l’ancienne métropole. Les chaînes qui l’accompagnent sont ici abordées dans une mise en perspective de longue durée, grâce à un appareil critique et aux articles que signent les quatre coauteurs. (Extrait de la préface)

Écrit par Haïti Inter

Noter

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%