Les années folles

Le Compas express en « vrai prophète »

today13 décembre 2021 889 2 21

Background
share close
  • cover play_arrow

    Le Compas Express Tcheïta

Dans les années 80, l’influence des mini jazz s’estompe pour faire place à une nouvelle génération de musiciens. Les Dorvily s’imposent alors en créant un nouveau groupe, le Compas Express. Mais l’aventure ne fera pas long feu. Après avoir enregistré deux albums, « nou pati » (1981) et « faux prophète » (1983), le groupe jette l’éponge et les musiciens vont intégrer d’autres formations musicales.

Malgré leur brièveté sur la scène musicale, Compas Express nous a laissé des tubes inoubliables comme « Faux prophète », « Nou pap pale fanm mal » ou encore « Nou pati » qui les classent à part dans l’histoire du konpa.

Les Années folles vous propose de découvrir ou redécouvrir leur musique.

Écrit par Tcheïta Vital

Noter

Article précédent

Arts visuels

Geneviève Lahens ou la peinture d’Iris

Architecte de formation, Geneviève Lahens est arrivée à la peinture par un drame. Le coup d'État d’Aristide de 1991 et les événements qui en résultent allaient impacter toutes les couches sociales haïtiennes. Mère de famille, Geneviève Lahens se retrouve sans emploi du jour au lendemain. Sa vie est fortement impactée par cette situation puis survient la maladie. Elle risque de perdre la vue, le chaos d'Haïti engendre son malheur. Sous […]

today11 décembre 2021 1671 3 3

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%