Littérature

« L’espoir » de Amédée Brun

today3 septembre 2021 15

Background
share close

Toi qui mets un sourire aux lèvres des blessés
Et qui, discret rayon, veilles encor dans l’âme
Lorsque vient l’agonie aux longs rayons glacés,
Je te bénis, vivante et radieuse flamme.

Toi qui reluis là-haut dans le ciel ténébreux,
Quand l’orage assombrit nos heures douloureuses
Et qui de ta clarté calme nos fronts fiévreux
Lorsque le sort vainqueur en ses serres affreuses

Nous étreint et nous broie, Étoile du matin,
Prometteuse du jour radieux et sonore,
Aube des temps meilleurs, qui fais fuir le destin
Mauvais, comme s’en va la nuit devant l’aurore,

Sois bénie en l’azur idéal où tu vis !
L’adversité, qui passe en tourbillons funèbres
Sur nos rêves tombés et nos bonheurs ravis,
N’a pu jamais ternir ton œil dans les ténèbres.

La souffrance s’endort sous ton baume calmant,
Tu montres l’au-delà de cette vie amère
A ceux qui vont mourir, et leur dernier moment
S’attendrit et s’apaise en ta douce chimère.

Espérez ! Espérez ! Vivez avec l’espoir,
Quand le deuil vous assaille, et l’envie, et la haine,
Comme demeure au ciel, malgré l’ombre du soir,
La goutte de clarté d’une étoile lointaine.

Amédée Brun

Écrit par Haïti Inter

Noter

Article précédent

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%