Histoire

Marronnage, l’art de briser ses chaînes

today8 juin 2022 69

Background
share close

« L’exposition Marronnage, l’art de briser ses chaînes a été conçu pour mettre en valeur l’art de peuples d’origine africaine, transportés de force sur le continent américain et qui se sont structurés en sociétés issues de la fuite et du refus de l’esclavage.

Au Suriname et en Guyane française, où la forêt les a protégées, ces sociétés (les Saamaka, Dyuka, Paamaka, Boni-Aluku, Matawai et Kwinti) ont d’abord dû défendre leur liberté, puis se construire, se développer et la paix revenue exprimer leur sens du beau, de la grâce : le moy. » (Extrait du catalogue par Geneviève Wiels et Thomas Mouzard)

Écrit par Haïti Inter

Noter

Article précédent

Les années folles

Jean-Michel Daudier, le chanteur qui ne pouvait vivre sans soleil

"Je voudrais être un artiste pour chanter la vie" ce sont là les paroles de Jean Michel Daudier en 1986 lors de la sortie de son premier album intitulé "Solèy là". À ce moment-là, l'artiste ne se rendait peut-être pas compte mais ce vœu était déjà une réalité. Avant d'être connu du grand public, la voix de Jean Michel Daudier résonnait sur les ondes des radios haïtiennes avec sa chanson […]

today6 juin 2022 11702 14 11

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%