Les années folles

Wawa, un pionnier de la musique vodou

today18 avril 2022 941 16 5

Background
share close
  • cover play_arrow

    Wawa et le vodou d'Haïti Tcheïta

Jacques Maurice Fortéré plus connu sous son nom d’artiste Wawa a été pendant plusieurs décennies l’une des figures les plus importantes de la musique vodou en Haïti.

Né en 1937 dans la ville de Léogâne, Wawa grandit dans le quartier de Bel-Air à Port-au-Prince. Comme la plupart des jeunes de l’époque qui avaient la fibre musicale, il fait ses premières armes dans des groupes de quartiers. Il intègre entre autres Jeunesse Sentimentale, La Gaîté avant de faire partie de la formation musicale de Nemours Jean-Baptiste. Dans la foulée, il rejoint également Webert Sicot et devient l’un des compositeurs de L’Ensemble Sicot. 

A la fin des années 60, sur le modèle de l’Ensemble Sicot, Wawa crée l’Orchestre Super Choucoune 70 et enregistre un album avec des tubes qui vont faire fureur tels que Homo homini lupus et l’Enfer, un texte dénonçant la condition de l’homme noir. Mais plus tard, le groupe est rebaptisé Super Choucoune 70 et  enregistrera trois albums dont A la cocotière et Escale en Haïti.

A partir de 1973, Wawa quitte le monde du compas pour créer Les Camisoles bleues et c’est avec ce groupe qu’il va commencer à s’installer en tant que Samba et embrasse sans détour le vodou jusqu’à la création de Wawa & Rasin Kanga au début des années 90.

Après plus de 60 ans de carrière, Jacques Maurice Fortéré décède en avril 2020 à l’âge de 82 ans en laissant une riche discographie.

—–

Morceaux utilisés pour ce numéro

  • Twa mo sakre, album The best of Wawa & Rasin kanga
  • Saint Jean-Baptiste,album The best of Wawa & Rasin kanga
  • Compas Direct, album Authentic Haitian merengues, recorded in Haiti, Nemours Jean Baptiste, Campé…1960
  • Jet Rampa,  album Jet Rampa/Haîti, La flèche d’or d’Haïti, super ensemble de Webert Sicot 1967
  • L’enfer, album L’enfer, Orchestre Super Choucoune 70, 1971
  • Douce Haïti, album Wawa et les camisoles bleues chantent l’âme vivante d’Haïti 1973
  • Kalòj kòk, album Kalòj kòk, Rossignols noirs 1979
  • Kafou a pou nou 2, Wawa et le vodou d’Haïti #1
  • Kadya Bosou,  Wawa et Azor
  • 3 chen, album The haitian roots 1, Wawa & Rasin Kanga 1996

Écrit par Tcheïta Vital

Noter

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%