Arts visuels

Wilson Bigaud, un géant de l’art naïf

today8 janvier 2022 46 2

Background
share close

Fils d’agriculteur, Wilson Bigaud naît à Port-au-Prince le 29 janvier 1931. Il est l’un des plus authentiques représentants de l’art naïf pictural haïtien.

Wilson Bigaud, qui a d’abord commencé sa carrière comme sculpteur, a étudié la peinture sous la direction d’Hector Hyppolite. Il fait partie de la première génération de peintres haïtiens à intégrer le Centre d’Art de Port-au-Prince dans les années 40.

Le chef-d’œuvre de Bigaud reste la fresque représentant les noces de Cana qu’il a réalisée en 1950 pour la cathédrale de la Sainte-Trinité. Au-delà de son aspect religieux, cette scène montre le quotidien haïtien tel que le voit l’artiste. La plupart de ses thèmes favoris s’y trouvent déjà : la jungle, le cimetière, le rythme des tambours, la pauvreté et le mystère du vaudou. Le tout baigné d’une étrange lumière jaune typique de l’œuvre de Bigaud.

Peintre des scènes de la vie populaire haïtienne, il s’attache à décrire dans son œuvre le quotidien des gens ordinaires que ce soit à travers des scènes de combat de coqs, des veillées funéraires ou des défilés rara au rythme du tambour. Les scènes vaudou restent également très présentes dans son œuvre.

Entre  1957 et 1961, Wilson Bigaud connaît une longue période de dépression qui bouleverse sa sensibilité et l’empêche de peindre.

C’est à partir de cette époque qu’il s’installe à Petit-Goâve. Il y reste jusqu’à sa mort survenue en 2010 à l’âge de 85 ans.

Écrit par Guy Ferolus

Noter

Article précédent

Les années folles

Dodof et le Combo Créole

Le groupe Combo Créole voit le jour à la fin des années 70 sous l’impulsion d'Adolphe Guilloteau dit Dodof.  Celui-ci qui avait déjà enregistré un premier album sous le titre "Take One",  enregistrera deux autres opus avec le Combo Créole. Après cette aventure, chacun partira sous d’autres cieux avec d’autres formations musicales. Pas de surprise quant au sujet phare des chansons du groupe : La femme. Un exercice qu’affectionnait d’ailleurs […]

today3 janvier 2022 964 18 7

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%