Histoire

La dernière survivante de la traite transatlantique des esclaves

today12 mai 2022 17 2

Background
share close

Matilda McCrear est la dernière survivante aux États-Unis de la traite transatlantique des esclaves.

Elle a été capturée en Afrique de l’Ouest avec sa mère et sa sœur par l’armée du royaume du Dahomey puis transportée comme prisonnière au port de Ouidah dans l’actuel Bénin. C’est là que le capitaine américain William Foster les a récupérés et transportés illégalement aux États-Unis à bord d’un navire du nom de Clotilda, le dernier bateau connu à avoir transporté des captifs d’Afrique vers les États-Unis. William Foster transportait à bord de son navire 110 hommes, femmes et enfants enfermés dans la cale du bateau.

La mère Mathilda lui a raconté plus tard comment les enfants terrifiés s’accrochaient à leur mère, gémissant pendant des heures dans la cale sombre. Le neveu de celle-ci et le fils d’un voisin, qui étaient aussi capturés dans les mêmes circonstances, sont morts pendant le voyage.

Mathilda n’a que deux ans lorsqu’elle arrive en Alabama, en juillet 1860.

Elle appartenait à l’ethnie Yoruba, un peuple présent dans de nombreux pays africain. Avant d’être rebaptisée Mathilda aux EU, elle portait le nom d’Àbáké qui signifie “née pour être aimée de tous « . Ironie du sort, au lieu d’être aimée de tous, elle sera vendue et asservie et son nom changé comme pour effacer toute trace de son identité.

Lorsque les 108 survivants de la traversée sont arrivés à Alabama, la plupart ont été astreints au travail forcé dans les plantations locales.

Après l’abolition de l’esclavage en 1865, ils se sont regroupés et ont formé une communauté, connue sous le nom d’Africatown. Certains de leurs descendants y vivent encore aujourd’hui.

À seulement 14 ans, Matilda a donné naissance à une petite fille. Le père, était un homme blanc. Les circonstances dans lesquelles elle est devenue mère alors qu’elle n’était qu’une adolescente restent connues. Elle a eu deux autres filles métisses pendant cette période.

Elle ne s’est jamais mariée mais a eu plusieurs autres enfants avec un Américain d’origine allemande.

En 1931, elle a fait une demande d’indemnisation pour son enlèvement et son asservissement, mais celle-ci a été rejetée 0ar la jusrice américaine.

Mathilda McCrear est décédée en 1940 à l’âge de 83 ans. Elle reste a ce jour la dernière survivante connue de l’esclavage des Noirs aux États-Unis.

 

Écrit par Guy Ferolus

Noter

Article précédent

Arts visuels

Le serment des ancêtres

Le serment des ancêtres est une œuvre du peintre guadeloupéen Guillaume Guillon-Lethière offerte à la république d'Haïti en 1823 en signe de solidarité. Ce magnifique tableau riche en symboles met en scène la rencontre historique de deux figures de la révolution haïtienne : Jean-Jacques Dessalines, le général des insurgés et Alexandre Pétion, le chef des mulâtres au moment de leur serment solennel. La scène décrit donc la solidarité de la […]

today5 mai 2022 81 1 2

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%