Art populaire

Le cri de James Germain pour Haïti

today18 septembre 2020 74 1 1

Background
share close

James Germain, figure emblématique de la chanson et de la culture haïtienne, est l’invité de notre deuxième numéro d’Ekspresyon. Avec plus de vingt ans de carrière, l’artiste est aussi un citoyen très actif, humaniste et mentor de nombreux jeunes. Son patrimoine artistique est largement influencé par le répertoire des chants vaudou.

Dans son troisième album « Créole Mandingue » sorti en 2010, James Germain déplore l’état de décrépitude du pays à travers un titre évocateur « Peyi a ». Avec ce morceau, le chanteur parle de ses préoccupations de la situation actuelle de son pays, de l’importance de la culture haïtienne et du rôle crucial de l’éducation des jeunes.

Écrit par Nadege Norvilus

Noter

Article précédent

Interview

Joel Widmaier, figure emblématique du groupe Zèklè

https://youtu.be/xjEjbu4zXcs De sa virtuosité impeccable de batteur depuis l’âge de 13 ans où il accompagnait l’illustre chanteuse de la musique populaire et traditionnelle Toto Bissainthe, et de sa voix entre la douceur de ou te di m, chante lanmou, Amélie et l’électrisme de chimen zenglen, pil ou fas, reponn mwen, Joël Widmaër magnétise les tympans des amateurs de la bonne musique depuis les décennies 70-80.  Dans une période sabbatique des […]

today18 septembre 2020 635 1

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  1. Peter Osne on 18 septembre 2020

    Avec James Germain, un beau panorama de la culture haïtienne : sa vitalité actuelle et sa perspective d’avenir.

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%