Fabrique littéraire

Les Mémoires de Toussaint Louverture

today22 avril 2022 154 4

Background
share close

Toussaint Louverture est le premier mémorialiste noir, il a rédigé de ses propres mains ses Mémoires au fond de son cachot. Trahi et humilié par ses pairs, le chef de la révolution haïtienne a tenu à dire ses vérités sur ce qui s’est vraiment passé pendant l’expédition de Saint-Domingue. Il y témoigne des conditions affreuses de son arrestation et de son emprisonnement au Fort de Joux, ce lieu sinistre qui était à la fois sa prison et sa tombe.

M’arrêter arbitrairement et sans m’entendre ni me dire pourquoi, s’emparer de tous mes avoirs, piller toute ma famille en général, saisir mes papiers et les garder, m’embarquer et m’envoyer nu comme ver de terre, répandre des calomnies les plus atroces sur mon compte, et d’après cela, je suis envoyé dans le fond des cachots, n’est-ce pas couper les jambes d’un quelqu’un et lui dire : marchez ? N’est-ce pas enterrer un homme vivant ? Tout cela a été bien combiné à ma perte, pour m’anéantir et me détruire. Parce que je suis noir et ignorant, je ne dois pas compter au nombre des soldats de la République, ni avoir du mérite, en conséquence point de justice, et si je n’ai pas dans ce monde, j’aurai dans l’autre. Je sais que mes ennemis, cherchés et payés dans tous les diapasons de la colonie pour trouver ou faire des mensonges sur moi ; mais l’homme propose et Dieu dispose. (Mémoires du Général Toussaint Louverture).

 

Écrit par Guy Ferolus

Noter

Article précédent

Le verbe enflammé

Pourquoi ici demeuré-je?

Pourquoi ici demeuré-je? Jamais je ne me suis demandé pourquoi je continue de vivre ici comme je ne me suis jamais demandé pourquoi je respire pourquoi je dors pourquoi je parle comme je parle Au fait pourquoi suis-je encore ici? Peut-être pour ce pic appelé Morne-la-Selle, peut-être pour le chemin dit des Quatres-Chemins, ou parce qu'il manque d'écoles, pour ce fleuve nommé Artibonite, la dame-oiselle appelée Sara, ou pour le […]

today21 avril 2022 100 2 3

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%