Fabrique littéraire

Philippe Thoby-Marcelin, un écrivain au cœur du monde paysan

today28 mai 2021 337

Background
share close

Philippe Thoby-Marcelin fait partie des jeunes écrivains haïtiens, qui, en pleine l’occupation américaine d’Haïti, ont fondé la célèbre revue Indigène.

Auteur d’une œuvre poétique ancrée dans la réalité haïtienne, il est surtout connu pour ses récits de fiction écrits avec son frère Pierre Marcelin. Au milieu du 20e siècle, les deux frères ont publié plusieurs romans sur le milieu rural haïtien. Le plus célèbre Canapé-Vert a reçu le Prix littéraire de l’Amérique latine et a été l’objet de nombreuses études et commentaires.

Philippe Thoby-Marcelin est également l’auteur d’un recueil de contes paru en 1961.

Il meurt aux États-Unis le 13 août 1975.

Croix-des-missions

Route blanche et chaude et pierreuse et qui monte et qui descend,
Bordée de bayahondes,
Branlant,
Brimbalant,
Brinquebalant,
Brinquebalant un autobus poussif et les volumineuses mamelles
De cette commère qui broute un biscuit.

Joyeux propos des passagers rustauds ; mais je refuse ma vie en groupe.
Et cet air de midi torride m’engourdit.
Et ma pensée se délestant vagabonde sur les cahots de la guimbarde qui récite :
« Bayahondes,
Bayahondes,
Bayahondes… »

La route fait le gros dos.
On débouche et sur quel paysage !
Frondaisons de manguiers ouvrent un large lit
Au fleuve vert des cannes à sucre.

(Philippe Thoby-Marcelin)

Écrit par Guy Ferolus

Noter

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%