Fabrique littéraire

Pierre Faubert, le négociateur du concordat

today10 avril 2021 656 3

Background
share close

Pierre Faubert naît aux Cayes en 1806. Proche du présidait Boyer, il devient son aide de camp, puis son secré­taire particulier. Entre 1837 à 1842, il se distingue à la direction du lycée National. Il compose à cette époque son drame Ogé ou le préjugé de couleur, représenté au théâtre le 9 février 1841. Quelques années plus tard il publie à Paris son recueil Les Poésies fugitives.

A la chute de Boyer, il s’exile en Jamaïque puis s’installe à Paris.

En 1860, le président Geffrard le choisit comme négociateur du concordat entre Haïti et le Saint-Siège. Ce traité qui ne prend en compte ni l’identité ni les intérêts du peuple haïtien, accordera de nombreux avantages et passe-droits à l’Église catholique.

Pierre Faubert meurt à Vanves près de Paris, le 31 juillet 1868.

Écrit par Guy Ferolus

Noter

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%