Art populaire

Quand les artistes s’engagent

today5 juillet 2021 552 1 9

Background
share close
  • cover play_arrow

    Les artistes rassemblent Tcheïta

Depuis toujours, les artistes haïtiens ont su utiliser leur art pour prendre position et dénoncer des situations qu’ils jugent inacceptables voire révoltantes. Pour cela, ils font parfois face à un grand dilemme : laisser leur peau ou partir en exil. Car défendre le peuple haïtien n’est jamais sans risque.

Autour du thème « Rassemblement » ce numéro des Années folles rend hommage à ces artistes engagés.
————–
Morceaux utilisés 
  • Linyon, album Chimen limyè 1994, John Steve Brunache
  • Rasanble, album Rasanble 1994, Tabou Combo
  • Rasambleman, album Haiti chanté  1977, Toto Bissainthe
  • Rassemble, 1987 Scorpio
  • Rasanbleman, album Spiritwalker 2018, Malou Beauvoir feat. Paul Beaubrun
  • Rasanble, album Rasanble 1991, Larose et le missile 727
  • Rasanble, album Kè m poze 2003, Beethova Obas
  • Se pou sa nou te batay,  Les frères Parent.
  • Yon jou la jou, album Byografi mwen, 2011, Wanito.

Écrit par Tcheïta Vital

Noter

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  1. Marie Chantal Fleurissaint on 13 juillet 2021

    Vous faites un merveilleux travail.
    C’est un fait révélateur, l’artiste haïtien n’est pas apprécié à sa juste valeur. Poutant le vrai patriote est l’artiste. L’artiste engagé se promène avec son cerceuil sous le bras. Pour véhiculer son message il a deux choix : tenir le rôle d’un déséquilibré mental ou quitter le pays… Car beaucoup sont morts dans la misère. Je souhaite que l’État subventionne L’ART. Merci

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%