Fabrique littéraire

Amédée Brun, le poète de l’espoir

today3 septembre 2021 155 5

Background
share close

Amédée Brun est l’un des grands poètes haïtiens injustement oubliés par la postérité. Mort à seulement 28 ans, il n’a pas eu le temps de construire une œuvre poétique d’envergure, mais le peu qu’il a laissé suffit à nous prouver son génie.

Auteur d’un recueil de nouvelles (Pages retrouvées), d’un roman (Deux Amours) et de quelques poèmes sur les saisons, sur Haïti et sa ville natale Jacmel, Amédée Brun s’est montré maître dans l’art de personnifier les objets en utilisant un langage à la fois suggestif et évocateur. Très marqué par le mouvement symboliste qui triomphait en Europe à son époque, il cherchait sans cesse à revêtir ses idées et ses sujets d’une forme sensible.

Quand il est mort en 1896, il travaillait sur plusieurs projets : un nouveau recueil de contes, un recueil de poésie et un roman. Mais malheureusement sa mort subite à mis un terme à sa brillante carrière d’écrivain.

Ce numéro de Fabrique littéraire lui est consacré.

Voir aussi: « L’espoir » de Amedee Brun

Écrit par Guy Ferolus

Noter

Article précédent

Littérature

« L’espoir » de Amédée Brun

Toi qui mets un sourire aux lèvres des blessés Et qui, discret rayon, veilles encor dans l’âme Lorsque vient l’agonie aux longs rayons glacés, Je te bénis, vivante et radieuse flamme. Toi qui reluis là-haut dans le ciel ténébreux, Quand l’orage assombrit nos heures douloureuses Et qui de ta clarté calme nos fronts fiévreux Lorsque le sort vainqueur en ses serres affreuses Nous étreint et nous broie, Étoile du matin, […]

today3 septembre 2021 20

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Notre application

CONTACTEZ-NOUS

0%